Un potager dans notre école

Préparation au printemps 2017. (Théo S. , Axel et Loïc)
A l’aide de palettes, les ouvriers de l’école nous ont gentiment construit trois carrés pour commencer notre potager.
Plusieurs garçons de 6ème ont récupéré les terres des fondations d’un nouveau module pour remplir les carrés. C’était très dur. Il fallait creuser avec des pelles et trier pour retirer les pommes de pin, les cailloux, les racines qui encombraient la terre.
Les brouettes ainsi  remplies étaient très lourdes. Surtout quand il fallait verser leur contenu dans les carrés.
Pour terminer, nous y avons vidé quelques sacs de terreau.
Planter et arroser. (Astrid, Jade et Constance)
En mai, nous avons commencé à planter avec nos enseignantes.
Nous avons tracé des sillons pour y semer des radis, de la salade, des haricots, une courgette et un potiron.
Plus tard, nous avons replanté une courge spaghetti offerte par Monsieur Mathieu.
Tous les matins, nous arrosions et nous pouvions voir l’évolution. C’était impressionnant.
Maintenant, nous sommes prêtes à recommencer l’expérience chez nous.
 
Première récolte. (Théo D., Emma et Lily)
En juin, nous avons, pour la 1ère fois, récolté nos légumes : de délicieuses salades et de succulents radis.
Comme nous en disposions d’une grande quantité, chacun à notre tour, nous avons arraché les radis et coupé les salades. Nous avons tous participé.
Première dégustation.
(Baptiste, Clément et Clara)
Nous avons dû amener un morceau de pain pour goûter la salade et les radis. Comme accompagnement, nous disposions de mayonnaise ou d’une sauce dressing réalisée par Madame Jannick. Certains se sont resservis, même ceux qui détestaient les radis avant cette dégustation qui les a fait changer d’avis.
 
Deuxième récolte. (Célestine, Pauline et Lucie P.)
Quelle surprise après les 2 mois de vacances !
Les légumes débordaient des 3 bacs. Ils étaient énormes et très lourds. Au total, nous avons pesé 20 kg de potirons et environs 2,5 kg de courges spaghetti. Malheureusement, la courgette avait trouvé un amateur avant notre retour en classe.
 
Réalisation de recettes. (Maxime et Lucye L.)
Une fois rentrés en classe, nous avons coupé les légumes pour récupérer soigneusement les graines afin de s’en servir l’an prochain.
Nous avons découpé les potirons en petits cubes pour que ceux-ci cuisent plus vite et deviennent une délicieuse soupe
Quant aux courges spaghetti, leur cuisson se poursuivaient au four.
 
Dernière dégustation. (Marceau, Marius et Basile)
Après des préparatifs amusants, nous avons dégusté la soupe au potiron qui était délicieuse avec du sel. Les courges spaghetti soit à la sauce carbonara soit à la sauce bolognaise étaient très bonnes. Toute la classe en a mangé. Nous avons été épaté par la saveur des légumes.
Les champignons dans notre jardin (Mattéo, Pauline, Adèle et Mathilde)
Depuis quelques semaines, des champignons ont poussé dans notre jardin. Ils forment un cercle appelé « Cercle de sorcière ».
Nous avons découvert le monde des champignons au cours de sciences.
 
La visite de l’apiculteur en classe (Léna, Clémence, Louise C et Benjamin)
En avril, monsieur Vincent l’apiculteur est venu en classe nous faire partager le monde incroyable des abeilles.
Nous avons appris énormément de choses sur elles, comment elles vivaient, se nourrissaient...
Par exemple, avec la cire, nous pouvons créer des bougies.
Monsieur nous a offert une ruche didactique. Dedans, il y a deux parties : la hausse (le haut) et le cœur (la partie où il y a la couveuse). Une grille sépare ces deux parties pour empêcher la reine de venir pondre dans la hausse où l’on récolte le miel.
Nous avons dégusté du miel et Éléonore a essayé la protection de l’apiculteur.
Merci à monsieur d’être venu dans nos classes.
 
L’hôtel à insectes en cours de construction... (Théo, Camille, Thibault et Sarah)
Les classes de 6e C et D réalisent un hôtel à insectes. Il est en cours de construction. Nous accueillerons ainsi les insectes pour qu’ils viennent pondre leurs œufs et qu’ils aient un abri pendant leur croissance.
Nous avons fait des trous dans des bûches pour les bourdons, abeilles solitaires...
Nous avons mis de la paille dans des pots en terre cuite afin d’y attirer les perces — oreilles. Ceux-ci sont utiles, car ils mangent énormément de pucerons (parasites du jardin).
Nous sommes en train de couper des bambous pour ensuite les ficeler en fagots. Nous avons pris des coquilles d’escargots vides et placé un grillage pour les protéger.
Nous devons l’achever au printemps.
 
Le pré fleuri (Noëmie, Gauthier, Maxence et Louise E)
Nous avons retourné la terre et semé le pré fleuri. Nous avons arrosé avec plusieurs bouteilles d’eau. Après un mois et demi progressif de pousse, le pré est déjà bien formé. Il est magnifique. IL est formé de : bourrache, coquelicot, calendula, coriandre, alysse, trèfle, rosacées, amarante, cosmos, pavot... et toutes sortes de fleurs sauvages et mellifères qui attirent les insectes butineurs et pollinisateurs. Et bien entendu certains oiseaux.
Nous avons coupé le pré fleuri fin d’année afin que les graines tombent et s’infiltrent dans le sol pour le printemps prochain.
 
Une récré dans le jardin (Maé, Noa, Lilian et Maxence)
Pendant une récréation de midi, nos enseignantes sont venues nous chercher pour aller se détendre dans le jardin. Nous avons joué avec le parachute pour nous souvenir des activités réalisées avec celui-ci à Chevetogne. Puis, nous avons joué à la course en sacs. C’était très marrant. Il y avait plusieurs jeux en bois que nos camarades avaient apportés. Nous avons aussi joué à la pétanque et battu madame. On a très bien joué au badminton, car il n’y avait pas de vent. D’autres se sont détendus en lisant des livres, dessinant de beaux dessins, en jouant aux cartes et à des jeux de société... et d’autres ont papoté.
 
De nombreux projets à venir... (Augustin, Adrien, Éléonore et Jean)
Il y a plus d’un an, notre potager a vu le jour. Pour pouvoir enrichir notre jardin, nous avons quelques idées de projets à réaliser. Pour le rendre plus vivant, on aimerait installer une mangeoire et des nichoirs afin d’y accueillir des oiseaux, surtout que l’hiver s’annonce froid. Pour pouvoir accueillir également des insectes, on aimerait terminer l’hôtel à insectes et en construire un nouveau.
Nous allons planter avec nos professeurs de nombreux arbustes (voir prochain article), de nombreux bulbes de fleurs ..
Nous avons également rédigé de nombreuses lettres pour faire appel à des aides. On espère recevoir de nombreuses réponses !